Équipe méditerranéenne de recherche juridique | Università di Corsica
Présentation
Depuis le 1er janvier 2018, l’EA 7311, anciennement appelée « Aspects juridiques du patrimoine des personnes physiques et des entreprises », se dénomme « Équipe Méditerranéenne de Recherche Juridique » (EMRJ). Ce changement de nom est une nouvelle étape dans l’histoire de cette équipe, d’abord créée en 2008 sous la forme d’une Équipe de Recherche Technologique (ERT n° 2008-1362), avant de devenir une équipe d’accueil en 2013.
 
En proclamant aujourd’hui son identité méditerranéenne, l’EA 7311, au-delà de sa situation géographique, exprime la volonté de ses membres de conduire en priorité des recherches en droit comparé, plus particulièrement avec des universités et des chercheurs du bassin méditerranéen. Cette ouverture internationale se manifeste déjà dans la tenue de colloques, de journées d’études, par l’invitation de professeurs et chercheurs étrangers ou encore par des accords de cotutelle de thèse.
 
Les activités de recherche de l’’EMRJ se structurent en deux axes et une thématique transversale qui, ensemble, couvrent les domaines des quatre mentions de masters qui lui sont rattachées à savoir : « Justice, procès et procédures », « Droit notarial », « Droit des affaires », et « Droit du numérique ». Le premier axe est « Patrimoine et entreprises » et a vocation à approfondir les recherches premières du laboratoire. Le second axe intitulé « Justices » permet d’ouvrir plus largement sur les questions contentieuses et procédurales dans leurs dimensions internes, européennes et internationales. Enfin, la thématique transversale a pour objet la transformation numérique et se concrétise dans la Chaire sur la confiance numérique inaugurée en septembre 2018, portée par l’EMRJ en partenariat avec la Fondation de l’Université de Corse.
 
André GIUDICELLI
Professeur de droit privé et sciences criminelles
Directeur de l'Équipe méditerranéenne de recherche juridique

 

 


 

Page mise à jour le 18/04/2019 par GIUDICELLI ANDRE